mercredi 25 novembre 2020

UNE VISIO POURTANT FACILE

La situation sanitaire en Savoie et haute-Savoie est assez critique, que ce soit par le taux d'incidence quasi le plus élevé de France ou par les saturations obligeant l'hôpital de Chambéry à évacuer les malades vers d'autres régions. 
Nous le vivons aussi avec de nombreux cas positifs et malheureusement quelques décès.

Fin Octobre notre équipe d'élus demandait une prudence renforcée lors du travail des élus, afin d'éviter d'éventuelles contaminations supplémentaires auprès des citoyens, notamment en proposant les réunions et les conseils municipaux et communautaires en visioconférence. (Revoir notre post)

Il aura fallu une pression continue et que nous refusions de nous rendre à des rencontres jugées risquées, prévues avec 20 à 30 élus pour plus de 2 heures, pour trouver un écho favorable.
Pourtant simple souhait de prudence avec des outils faciles, rien de plus. Espérons qu'aucun cas Covid n'aura été généré par ce retard à l'allumage.

Nous avons dû attendre plusieurs semaines pour obtenir que des réunions soient proposées en visioconférence, et encore pas toutes ! On y arrive enfin cette fin novembre. 

Notre agilité du Pays du Lac d'Aiguebelette en a pris un coup. Evoluer vers le "monde d'après" pourrait bien patiner longtemps dans le "monde d'avant".

vendredi 6 novembre 2020

OMBRAGE, Ô ! DES ESPOIRS...

Selon l'adage "A la Sainte Catherine* tout prend racine."
Plantez ! et plantons bien !

Les dérèglements du climat sont là, et bien là. 
Nous allons subir des températures inexorablement en hausse. 
Certes, les hivers pourront être plus doux qu'auparavant et certains en seront heureux. Quelquefois des tempêtes lourdement neigeuses arriveront mais peu pourvoyeuses de ressources.
Quant aux étés, le thermomètre pourra atteindre les 45°c, et ce sera la fournaise.

Il ne nous reste qu'une petite dizaine d'années pour essayer d'inverser la courbe.
Les autorités ne raisonnent que par l'économie et sa préservation, sans prendre les décisions radicales pour amoindrir l'impact sur le vivant et ses urgences.
Nous assistons donc à des poussières de décisions. 

Alors, tentons la force...de la nature !
Plantons, plantons, plantons ! 
Les ombrages d'arbres feuillus aideront un petit peu. Choisissez des espèces méditerranéennes, elles résisteront mieux et consommeront moins d'eau.

Notre action au sein de la municipalité et de la ComCom sera d'insister pour promouvoir cette nécessité.
Planter sur les plages, dans les parcs, le long des allées, dans les espaces publics, les places,  ombrager et débitumer les cours d'école....et partout où cela est possible. 

Pour gagner quelques degrés, les arbres apporteront de la fraîcheur...😅

Vite, intensifions le mouvement. 

(*) fin novembre

mercredi 28 octobre 2020

SITUATION SANITAIRE, ON DEMANDE PLUS DE PRUDENCE

Depuis la rentrée, les réunions s'enchaînent et sont nombreuses. La prise en main des dossiers est intense.

Entre CCLA et municipalités, les commissions et autres groupes de travail, sans compter les assemblées mensuelles, et les invitations des autres collectivités, forcent les élus à vivre une promiscuité que les autorités sanitaires n'ont pas l'air de décourager, et pourtant...

Aussi, dans ce contexte, alors que les cas positifs touchent aujourd'hui les élus, les employés des administrations, nous demandons que la prudence et les précautions soient renforcées. Par exemple, ce que nous préconisons de mettre en place :

  1. Les rencontres ne devraient se tenir en présentiel QUE si elles sont indispensables et sans alternative possible.
  2. Les élus pourraient minimiser leur présence physique en se remplaçant à l'aide de "pouvoirs". Nous allons organiser nos participations dans ce sens.
  3. Les séances des Conseils pourraient être délocalisées dans des salles suffisamment spacieuses pour permettre la distanciation d'un mètre minimum entre les participants.
  4. Compte tenu des moyens techniques disponibles à l'heure actuelle, les réunions virtuelles pourraient se généraliser pour préférer un télétravail des commissions et des groupes, et pour permettre aux élus ayant donné leur pouvoir à un collègue, de suivre néanmoins les réunions des assemblées. Une simple volonté de faire serait à acter.


La frilosité dans les décisions ne doit pas prévaloir sur le bon sens. 

mercredi 21 octobre 2020

UN REGARD AUTREMENT !

La loi impose depuis 2020, aux communes de moins de 3500 habitants, de réserver un espace d'expression pour les élus minoritaires, dans chaque publication de la commune. 

Après discussions, nous avons convenu du principe de bénéficier d'1 article dans la gazette et d'1/2 page dans le bulletin annuel de la commune. 

Nos 4 élus du groupe Novalaise Autrement auront à coeur de maintenir ce lien particulier avec vous, en apportant leur point de vue sur des aspects de la gestion de la commune et de la CCLA, selon notre sensibilité et notre vision.

jeudi 15 octobre 2020

Trop vite, trop tôt

Elle était soucieuse de l'avenir, de l'écologie et du futur pour ses enfants. Elle nous l'avait confié. Elle savait que nous défendrions cet environnement qu'elle chérissait.

Maude était notre amie. Elle nous a quittés.  

Nous présentons à tous ses proches nos condoléances sincères.
Notre équipe est plongée dans une infinie tristesse.

Magritte - La clef des champs